école des beaux-arts de sète/pratiques amateurs adultes
retour accueil

/école
/classe préparatoire
/enfants
/petite épicerie du MIAM
/bibliothèque
/l.OR lieu des objets à ravir
/liens
/actualité
/stages enfants
/stages adultes

enseignants ateliers

Marie-Claire Esposito céramique
Laurent Perbos
dessin -
volume sculpture club

Anna Novika Sobierajski
gravure dessin couleur

Gilles Bingisser
atelier d'écriture

Sylvie Lagnier
comprendre l'art

tarifs à télécharger

stages

télécharger la plaquette

programme-atelier-adultes-1718

la rétine qui sourit n°9
lettre d'information du réseau des services éducatifs à sète

la-retine-qui-sourit-n°9

la rétine qui sourit n°8
la rétine qui sourit n°7

la rétine qui sourit n°6
la rétine qui sourit n°5
la rétine qui sourit n°4
la rétine qui sourit n°3
la rétine qui sourit n°2
la rétine qui sourit n°1

 



/inscriptions
lundi 11 septembre 9h-19h
avec photo d’identité et attestation d’assurance responsabilité civile. La cotisation annuelle sera calculée selon un quotient familial (avis d’imposition 2016)
à régler du 1er au 15 octobre


/rentrée
semaine du 18 septembre

..................................

/Enseignements et ateliers


Marie-Claire Esposito
/Céramique
lundi 14h-17h ou 18h-21h
mardi 14h-17h ou 17h-20h


La terre comme moyen d’expression et de création(grès ou porcelaine)
Le matériau envisagé dans le provisoire ou l’éphémère, passera par tous les états possibles. Une invitation à l’expérimentation et la curiosité. Le feu sera abordé dans la même volonté créatrice.
Rendre poétique «la coupe», cet objet utilitaire du quotidien : travail d’épure, du profil de la ligne grâce à la présentation, la mise en situation, les notions d’équilibre de déséquilibre, de couleur, de graphisme, de mise en dialogue avec d’autres matériaux (textile, bois, métal...).

- recherches personnelles et carnet de croquis (notes, ébauches et références)
paroi courbe, évasée, bord en bourrelet et profil en S
- confection d’un nuancier individuel et pose au pinceau, éponge, pulvérisateur
- maquette du premier objet pour poser la réflexion du multiple
- confection du biscuit
- pose de la couleur, recherche de graphisme
Les travaux réalisés porteront la trace du chemin parcouru avec un carnet de route
Un bilan/présentation des travaux organisé à la fin de l’année, sera l’occasion d’échanges entre l’équipe pédagogique et les participants.
Regard sur l’actualité culturelle régionale et sétoise pour travail en parallèle

retour

.............................................


Laurent Perbos
/Dessin

mercredi 18h-20h
«Le dessin s’exécute tout d’abord avec les yeux… Bien dessiner, c’est avant tout bien regarder». Nous sommes attentifs : comment les choses s’organisent, comment elles se disposent et s’agencent. Ce focus sur l’ordinaire, le détail, nous permet, tout au long de cet atelier, de mieux retranscrire, par le dessin, le monde qui nous entoure. Initiation aux techniques du dessin classique : nu, perspective, portrait...

/Sculpture club
jeudi 13h-16h ou 16h-19h
Sensibilisation aux diverses techniques de fabrication d’une sculpture est l’activité majeure de cet atelier. Tout au long de l’année, élaboration des différentes manières d’aborder le volume au travers de diverses pratiques : modelage, moulage, assemblage, taille, collage, transformation… et de multiples matériaux : plâtre, terre, bois, résine…
Avec «l’objet» comme point d’ancrage dans notre contemporanéité, et en regard des pratiques contemporaines, cet atelier offre une place forte à l’expérimentation.
A partir d’un inventaire de formes et de matériaux existants (objets, matériaux de construction, de récupération...) création de formes par tout un éventail de procédés. Cette approche permet de nous confronter avec des matériaux (plâtre, terre, bois, fer...) et des techniques variées (taille, assemblage, moulage, transformation, etc). Une grande partie du temps est consacrée à un enseignement plus personnalisé. Nous approfondissons, suivant les volontés de chaque élève, une pratique et/ou des techniques de perfectionnement de la sculpture.


retour

...............................................

Anna Novika-Sobierajski

/Atelier de recherches
dessin, gravure, peinture, photo

lundi 18h-21h
«laboratoire» où plusieurs domaines d’art se croisent ; chercher des dialogues entre dessin, impression, peinture, gravure, photographie.
Thèmes présentés avec exemples de productions d’artistes contemporains. Les exercices qui précédent les recherches personnelles permettent d’apprendre les bases nécessaires et de s’initier aux nombreuses techniques. Les discussions pendant les cours et à l’occasion du bilan/présentation des travaux organisé à la fin de l’année, sont l’occasion d’échanges entre l’équipe pédagogique et les participants.
A l’attention d’élèves ayant une certaine expérience dans la pratique artistique, mais les débutants créatifs sont les bienvenus !
sujets :
- «autoportrait» l’art du collage sur supports personnalisés
- «lumières» travailler à partir de la lumière : ampoules, bougies, soleil, lune. La lumière sujet et outil
- «cadres» anciens, contemporains, rustiques : moyen simple de sublimer une peinture, un dessin, une photo. Et si on s’arrêtait uniquement sur cet objet ? Le peindre, le dessiner, le découper, l’accumuler, inventer de nouvelles formes, trouver de nouveaux lieux pour les mettre en situation
- «répertoire» étudier la forme simple d’un répertoire, le personnaliser, le classer, donner un sens à «l’ordre de passage» boîte, carnet, album, tiroir, poche... à vous de jouer.

/Initiation dessin, gravure, peinture
jeudi 13h-16h
Trois volets thématiques pour s’initier ou se perfectionner aux diverses techniques d’expression.
Cet atelier propose un chemin d’apprentissage qui commence par des notions de bases, traverse des propositions plus expérimentales et accompagne les participants vers des réalisations personnelles. Exemples d’exercices : dessins sur bois, crayons de couleurs, pointe sèche avec des aquarelles, eau forte, livres d’artistes, peinture à l’huile, à l’acrylique, à la gouache...

/Dessin autour du corps humain
jeudi 16h-18h
Autour du corps humain. Regard académique et contemporain sur le thème, étude de nus, proportions, axes, bases anatomiques, perspectives, mais aussi le travail d’interprétation personnelle du sujet qui trouve sa forme dans un dialogue entre dessin et photo, dessin et gravure, dessin et peinture. Séances à l’école et au théâtre Molière.
Atelier ouvert aux débutants et aux dessinateurs confirmés, qui souhaitent améliorer leur palette d’expression.

/Gravure/micro-éditions
jeudi 9h-12h ou vendredi 13h-16h
Apprentissage et perfectionnement de plusieurs techniques de gravure : linogravure, pointe sèche, eau forte, aquatinte, monotype. Le programme propose aussi des techniques expérimentales, novatrices : impression avec des scotchs, transfert, mélange entre impressions en creux et en relief, parfois en association avec des outils numériques ; grands formats, miniatures, livres d’artistes. Plusieurs sujets proposés dans l’année guideront le travail des débutants et des graveurs confirmés.

/Recherches en peinture
vendredi 16h-19h
Ce contenu s’adresse aux personnes avec un minimum d’expérience dans la pratique de la peinture et souhaitant approfondir leurs connaissances dans ce domaine. Quatre sujets proposés sont accompagnés de présentation de travaux d’artistes contemporains, suivis d’exercices qui permettent l’apprentissage de différentes techniques picturales, pour arriver à des réalisations personnelles. En fin d’année, un bilan/discussion est l’occasion d’échanges entre l’équipe pédagogique et les participants.
sujets :
- «lumières» naturelles, artificielles qui aveuglent, écrasent, subliment
- «peinture et musique» composition, rythme, gamme de notes et de couleurs, improviser, jouer, trouver des passerelles possibles...
- «étrangeté» peinture dérangeantes, sujets surprenants, narrations étranges, mystères insondables, univers de Magritte, Michael Borremans, Stanley Kubrick, David Lynch
- «revisiter le noir de Soulages» le noir qui accueille la lumière, travail de Rafal Bujnowski

retour

...............................................

Gilles Bingisser

/Ecriture plastique PEEL, saison 14
mardi 18h-20h ou mercredi 10h-12h

1- Pour se présenter : la fonction «et cætera» d’Umberto Eco
Il s’agit dans ce premier temps d’atelier, de se présenter par la liste et l’énumération. La forme «liste» comme le premier acte d’une expérience de l’écrit. Matériau brut qui se donne dans la brutalité des mots, sans apprêt, sans la séduction du construit.
- Les noms et les prénoms des personnes que l’on a croisées, les lieux également croisés, les choses que l’on n’a jamais faites, les films vus, les aliments mangés en une semaine ? Et caetera.
- c’est qui, c’est quand, c’est quoi, c’est comment, c’est où ? Et cætera.
(Et dans un deuxième temps, présence des choses, des êtres, des événements.)
- et caetera sur 3 séances. 2-Données ethnographiques, bloc-notes, collectes, inventaire/invention.
Autour du vrai/faux, construire un monde. Chacun un pays, un peuple, une tribu. Autour de notions ethnographiques, les ethnies, les faits. Différents objets, différentes applications. Enregistrements sonores et vidéos. Documentation photographique. Cartographies. L’habitat, la nourriture. Le système familial. Les croyances, les tabous. Les rites de passages. Le langage, ses variantes. La connaissance du monde, faune, flore. La relation aux autres. La musique, le chant. Le sacré, le profane.

Références
-scientifiques : Lévi-Strauss, Marcel Mauss, Marcel Griaule, Germaine Tillion, Margaret mead
«faire anthropologie, archéologie, art et architecture» Tim Ingold ed. Dehors
Dictionnaire de l’ethnologie ed. PUF
Autour du voyage
Nicolas Bouvier, Bruce Chatwin, Sylvain Tesson, Journal de Lewis and Clark
Victor Segalen
- littéraires
«au cœur des ténèbres» Joseph Conrad
«les absences du capitaine Cook» d’Eric Chevillard (minuit)
Michel Leiris «la règle du jeu»
-artistiques
Senga Nengudi, Yto barrada «le goût de la magie»
Lothar Baumgarten, Isaac Julien, Camille Henrot «coupé/décalé» ou par ex. les objets augmentés
Les carnets d’Eva Hesse, «modern procession» de Francis Alys
Références cinématographiques
Les croisières (noire et jaune), les films de Jean Rouch, « Iruya »de Jorge Prelorán, archives INA supplément
«atlas des contrées rêvées» et «atlas des pays qui n’existent pas», ed. Arthaud
«l’artiste comme ethnographe» Hal Foster
visites
Musée des cultures du monde à Barcelone, Le Mucem, Quai Branly, en fonction des budgets.
Restitution d’ateliers
Vitrine, Leporello, notes et documents de travail, carnet de voyage/travail.


retour

..............................................

Sylvie Lagnier
/Comprendre l'art
mercredi 18h-20h

L’art nous fascine, nous surprend, nous émeut, nous déroute aussi sans doute parce qu’il échappe à une définition unique et qu’il est le fruit d’une histoire autant que de sa propre contemporanéité.
Nous vous proposons de nous réunir chaque semaine autour d’une thématique nourrie par des analyses d’œuvres et de prendre un temps de discussion pour écouter nos perceptions et enrichir nos échanges de nos regards complémentaires. Au fil des séances, nous sortirons des présupposés, apprendrons à laisser de côté l’idée d’une histoire du progrès et ainsi éviter d’enfermer les artistes dans le carcan étroit d’une approche évolutionniste, nous relativiserons et replacerons la notion de style.
Regardons l’œuvre, c’est d’elle que nous apprenons, de sa forme, de sa matière, de sa couleur, de ce qui est en son cœur, son sujet.
De la conception de l’art du quattrocento de Giotto à celle des artistes du 21e siècle, cet atelier propose, d’une part une approche historique et contextuelle, d’autre part un regard plus transversal posant la question de la perméabilité des enjeux esthétiques et plastiques.
L’art contient l’histoire de son devenir, au sens de sa création, du projet, ce qu’Aristote expliquait au chapitre 4 de la 6e partie de l’Ethique à Nicomaque :
« L’art concerne toujours un devenir et s’appliquer à un art, c’est considérer la façon d’amener à l’existence une de ces choses qui sont susceptibles d’être ou de ne pas être, mais dont le principe d’existence réside dans l’artiste et non dans la chose produite. »
Toute œuvre culturelle est d’abord liée au monde dans lequel elle apparaît. L’œuvre d’art, en ce sens, n’est pas intemporelle, elle fait partie historiquement d’un monde qui en détermine la signification. Ce que souligne Hans-Georg Gadamer, (philosophe allemand dans, Vérité et Méthode). c’est qu’il faut rétablir l’intention de l’auteur, retrouver son sens historique. Et comme tout ce qui associe une chronologie à une production, l’art connaît une histoire.


retour

logba logville

ateliers
adultes

2017/2018